Mutuelle audition : laquelle rembourse bien les appareils auditifs, leurs piles, accessoires et frais d’entretien en 2021 ?

mutuelle audition – comparatif

La meilleure mutuelle audition prévoit le remboursement des appareils auditifs de Classe 2 (à tarif libre) à hauteur de 1700 € par an (plafond maximum légal) en plus des piles et des frais d'entretien.

Ainsi, une mutuelle qui rembourse bien les appareils auditifs permet de couvrir au moins 3 à 4 fois le tarif de base pour une audioprothèse prise en charge par la sécurité sociale qui est de 400 €.

Ce type de complémentaire santé pour l'audition rembourse très bien aussi les audioprothèses de classe 1 jusqu'à 950 € qui est le prix de vente limite (PLV) autorisé par la loi « 100 % Santé ».
La prise en charge des appareils auditifs de classe 1 est uniformisée avec toutes les mutuelles responsables.

La réalisation de devis sur « Mutuelles-Comparateur.fr » permet de découvrir la mutuelle qui rembourse le mieux les appareils auditifs de classe 2 afin de choisir la plus adaptée à un mal entendant qu'elle soit avec ou sans l'option « 100 % Santé ».

Mutuelle qui rembourse bien les appareils auditifs : laquelle est mieux adaptée pour une bonne prise en charge des frais d’audition par ses garanties ?

Un malentendant est sûr de choisir une bonne mutuelle audition dès qu'elle prévoit un forfait proche de 1500 €/an pour rembourser l'appareil auditif à tarif libre ; ce qui s'approche du plafond limite pour la prise en charge du prix d'une prothèse de « Classe 2 » en 2021.
Dans ce contexte, les meilleures mutuelles santé qualifiées pour bien rembourser les appareils auditifs sur ce comparateur, sont :

Nom de mutuelle Remboursement intégral des appareils auditif de classe 1 (100 % Santé) Remboursement maximum des appareils auditif de classe 2 (à tarif libre)
FFA 950 €/oreille 1540 €/oreille
Apivia 1450 €/oreille
April 1400 €/oreille
Identités Mutuelle 1300 €/oreille
Apicil 1200 €/oreille

Les mutuelles qui remboursent le mieux les appareils auditifs en 2021

Le tableau montre que la meilleure mutuelle pour rembourser une prothèse auditive est toujours conforme à la loi « 100 % Santé ». Elle permet la prise en charge à 100% du prix de l'audioprothèse de classe 1 après celle de la sécurité sociale. Cela rend les simulateurs de remboursement des appareils auditifs inutiles, vu que les restes à charge sont systématiquement nuls.

De plus, cette mutuelle auditive prévoit un forfait pour les équipements de l'ouïe de classe 2 au prix dépassant le PLV des audioprothèses de classe 1. Elle est aussi renforcée par d'autres garanties pour permettre une prise en charge suffisante du prix de l'appareillage auditif et les autres frais liés qui font grimper les coûts jusqu'à 1600€/oreille équipé au minimum ; c'est le cas pour :

  • L'achat des accessoires auprès de l'audioprothésiste : le minimum prévu par une bonne mutuelle est un forfait annuel de 300 € pour rembourser les pièces de rechange (écouteurs, microphones, piles, etc.) et les frais de l'audioprothésiste qui procède au réglage de l'appareil auditif.
  • L'entretien des appareils auditifs : la mutuelle la mieux indiquée pour permettre le remboursement des prothèses défectueuses propose un forfait l'entretien et réparation. Dans le cas contraire, il est judicieux de vérifier si l'audioprothésiste propose une « assurance casse et perte » pour remplacer les aides auditives, ce genre de prestations et facturer entre 2 et 3 € sur la facture.
  • Les consultations répétées chez les ORL : le mieux est d'obtenir un taux de remboursement de 100% quand le malentendant consulte un spécialiste du secteur 1 et respecte le parcours de soins coordonnés. Dans le cas contraire, 200% est le minimum à prévoir pour couvrir les dépassements d'honoraires des ORL (oto-rhino-laryngologie).
  • L'ablation des bouchons de cérumen : bien que la mutuelle rembourse l'appareil auditif, elle prévoit aussi la prise en charge du retraité des bouchons de cérumen qui entrave la pause correcte des audioprothèses. Cela s'effectue à des taux de 100 à 300 % sur un tarif de base de 19,25 à 30 € par acte.

Les points susmentionnés sont à retenir par le porteur d'une aide auditive. Il s'en sert pour choisir des garanties utiles et surtout, pour optimiser le remboursement de sa mutuelle afin d'éviter les restes à charges lourds liées à l'achat d'une prothèse auriculaire et son entretien continu.

Cependant, il est judicieux de vérifier si la mutuelle santé du malentendant est partenaire avec un réseau de professionnels médicaux, notamment des audioprothésistes mutualistes, afin de profiter de tarifs avantageux à chaque renouvellement d'appareillage.

L'assuré est aussi conseillé de vérifier si l'intervention de la mutuelle est limitée à la prise en charge d'une seule prothèse ou permet de bien rembourser un appareillage auditif bilatéral (pour les 2 oreilles).

Rappelez-vous, une mutuelle qui rembourse bien l'audition garde un tarif pas cher tant qu'elle est choisie à l'issue d'une comparaison de devis sur « Mutuelles-Comparateur.fr ».

Mutuelle appareil auditif : son remboursement s'étend-il aux traitements des lésions causées par les prothèses ?

Une bonne mutuelle avec remboursement des appareils auditifs inclut des garanties destinées à la couverture des soins nécessaires pour soigner les lésions causées par des prothèses mal adaptées. En effet, les affections peuvent aller d'une otite à une perte parcelle ou totale de l'ouïe.
Dans ce contexte, la mutuelle qui rembourse bien les appareils auditifs prévoit toujours 3 points essentiels pour prendre en charge :

  • les médicaments : un taux à 100% de la BRSS est indispensable pour couvrir les frais des médicaments prescrits par l'ORL en cas d'infection auditive causée par une prothèse mal entretenue ou utilisée avec un embout périmé.
  • la chirurgie auditive : rembourser les opérations jusqu'à 450% est salutaire pour un porteur de prothèse auditive. En effet, cette dernière peut causer, une perforation du tympan, un kyste ou un abcès de l'oreille interne à opérer en urgence.

Il est aussi à remarquer que les maladies causées par les appareils auditifs peuvent devenir chroniques ou incurables. Dans ce cas, il est conseillé de choisir une formule santé aussi performante que celle d'une mutuelle pour les pathologies lourdes qui permet de rembourser des frais médicaux élevés nécessaires pendant le traitement prolongé d'une oreille infectée.
Dans ce cas précis, le port de l'appareil auditif peut devenir déconseillé à vie et il devient indispensable de trouver une mutuelle pas chère qui rembourse des traitements ou des implants alternatifs encore plus coûteux.

Mutuelle audition : intéresse-t-elle les sourds également et que leur propose-t-elle de particulier ?

Les sourds peuvent profiter des avantages d'une mutuelle audition. Cette perspective est en rapport direct avec la nature de le handicap dont souffre l'assuré :

  • une perte totale de l'audition innée ou suite à une maladie ;
  • un besoin à vie d'obtenir le remboursement de l'implant cochléaire greffé pour fonctionner comme une oreille artificielle ;
  • des accessoires utiles à retrouver une ouïe presque normale ou la capacité à communiquer avec autrui.

La mutuelle d'un sourd-muet est aussi sollicitée pour couvrir partiellement les frais des thérapies de groupe et de l'apprentissage du langage des signes ou la lecture sur les lèvres. Les séances d'ergothérapeute figurent aussi parmi les garanties qui profitent à l'assuré dans le but de rendre l'environnement moins dangereux et adapté à une vie sans ouïe.
La surdité reste un handicap aux effets atténuables à l'aide des soins et de chirurgies.

Pensez à sélectionner une mutuelle qui couvre leurs coûts si vous ou l'un de vos ayants avez perdu l'ouïe.
Pour plus d'information sur la gêne auditive et la perte de l'ouïe, consultez le site audition mutualiste.

Article mis à jour le 02/11/2020 | Par Mutuelles-comparateur.fr


1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Evaluation 3.8 sur 5 / note basé sur 53 avis