Mutuelle chef d’entreprise (SAS, SASU, SARL, etc.) : laquelle choisir aux dirigeants et présidents non rémunérés ou assimilés salariés ?

Mutuelle chef d’entreprise – SAS, SASU, SA, etc.

Une mutuelle de chef d'entreprise fiable est facile à trouver sur « Mutuelles-Comparateur.fr » ; que ce soit pour un dirigeant (gérant ou président) non salarié de société par actions simplifiée (SAS) ou/et unipersonnelle (SASU).

Le comparateur propose aux dirigeants des SAS, entreprises individuelles (SASU) ou sociétés anonymes (SA), un large choix de mutuelles santé qui permettent aux présidents et gérants non rémunérés ou assimilés salariés de rembourser les frais médicaux classiques, ainsi que les séances de médecines douces, vu leurs importances pour limiter les impacts du stress harassant sur la santé.

Dans la suite, le comparateur vous présente les éléments clés pour choisir en ligne la meilleure mutuelle santé pour un professionnel chef d'entreprise, un président de SAS ou SASU, etc. Il montre aussi quel type de formules santé choisir en adéquation avec les revenus d'un dirigeant rémunéré ou non.

Mutuelle santé du chef d’entreprise : comment la choisir pour les dirigeants des SAS (ou SASU) rémunérés ou non et les présidents de sociétés anonymes ?

Un chef d'entreprise rémunéré ou non salarié de sa SAS ou SASU est toujours avantagé par une mutuelle haut de gamme, vu la moyenne des revenus chez les dirigeants des sociétés ; elle est proche de 7800 €/mois, même si un patron à la tête de moins de 20 personnes dépasse rarement 3500 €. Dans ces conditions, les formules avec les meilleures garanties médicales sont accessibles aux chefs d'entreprises.

La majorité des présidents des SAS sont « non rémunérés » et peuvent opter pour des mutuelles santé éligibles à la loi Madelin avec la possibilité d'une déductibilité des cotisations du revenu imposable, vu leur affiliation à la Sécurité Sociale des Indépendants (SSI).

De même, le dirigent d'une SAS non salarié peut envisager une complémentaire santé à contrat non responsable pour rembourser des soins et des chirurgies totalement refusés par le régime de base ; et ce, sans être regardant sur la déduction du prix cotisé.
Quant aux présidents des SASU non rémunérés, ils ont le choix entre 3 types de mutuelles :

  • Les complémentaires santé de l'entreprise, s'ils sont débutants et travaillent encore comme salariés la majorité du temps
  • Les mutuelles individuelles qui gardent des bons prix, sachant que les formules éligibles à la loi Madelin leur sont plus favorables pour profiter des avantages fiscaux.
  • La complémentaire santé solidaire (CSS) si le dirigeant n'obtient aucune rémunération de sa société en période de lancement.

De leur côté, les chefs des SASU assimilés salariés peuvent prendre une mutuelle de petite entreprise pour comptabiliser les cotisations parmi les charges ; il suffit que le contrat soit responsable.
Cependant, d'autres critères sont à prendre en considération lors de choisir une mutuelle par le gérant non rémunéré par l'entreprise sociétaire (SAS, SA, etc.) ou personnelle :

  • L'adaptation des garanties médicales aux risques du métier :

    Une mutuelle de chef d'entreprise ou président de SAS présente des garanties à effet immédiat, adaptées face aux risques du métier. Elle est aussi éligible à la loi Madelin. De plus, il est bon pour l'assuré de vérifier la possibilité de comptabiliser les cotisations parmi les charges de sa société s'il a le statut de gérant assimilé salarié (être son propre employeur) dans le cadre légal d'une SAS ou une SASU. Dans ce cas, il peut profiter de la majorité des atouts d'une mutuelle d'entreprise obligatoire. Quant aux chefs des entreprises non-salariés, ils sont exclus des mutuelles obligatoires des SAS, sociétés anonymes ou SASU. Cependant, la déductibilité des cotisations leur est plus avantageuse (plus économique).

  • La fiabilité des remboursements pour les frais médicaux indispensables :

    Une bonne prise en charge par la mutuelle d'un président de SAS ou dirigent d'entreprise rémunéré permet d'éviter la majorité des restes à charge suite à des soins. Pour cela, les compagnies partenaires du comparateur prévoient de rembourser jusqu'à :

    • 450% de la BRSS les frais hospitaliers avec des forfaits pour la chambre individuelle qui atteignent 120 €/jour
    • 400% pour les consultations des médecins (généralistes et spécialistes) et les auxiliaires médicaux comme les infirmiers, les radiologues, etc.
    • 2500 € de plafond pour les frais buccodentaires (implantologies, parodontologie, orthodontie adulte, etc.)
    • 650 € pour les frais optiques (lunettes, lentilles et chirurgie réfractive)
    • 60 €/séance pour les séances des médecines douces, vu l'importance du remboursement de l'ostéopathie qui soigne la fatigue

    En supplément des remboursements susmentionnés, la mutuelle d'un dirigeant de SAS ou d'entreprise individuelle inclut des garanties pour rembourser les chirurgies de conforts comme celle de la myopie, et surtout, les frais médicaux réalisés à l'étranger, vu les voyages d'affaires fréquents pour certains.

  • La possibilité d'assurer les ayants droit sans distinction :
    Les conjoints et les enfants des chefs d'entreprise peuvent être affiliés à des régimes de base différents. Une mutuelle famille conforme aux deux critères précédents permet de rembourser leurs frais médicaux.

De plus, le dirigent indépendant d'une société d'un âge supérieur à 50 ans opte pour une compagnie qui propose l'amélioration des remboursements au fil des années afin de le récompenser de sa fidélité. Les cures, les rééducations, les affections de langues durées (ALD) sont à prendre en considération : elles causent des dépenses de plus en plus élevées avec le temps. Dans ce cas, les avantages d'une mutuelle senior sont à inclure.

Pour un chef d'entreprise avisé, un tarif de mutuelle raisonnable est aussi indispensable pour pouvoir cotiser même suite à un arrêt de l'activité ; cela fait partie des conseils du comparateur afin de choisir une mutuelle fiable dans toutes les circonstances.

Mutuelle de chef d'entreprise : comment un président de SAS non-rémunéré choisit-il sa complémentaire santé et quelles aides permettent de la payer ?

Un chef d'entreprise non rémunéré choisit sa mutuelle santé selon sa situation de président de SAS ou entreprise personnelle peu rentable, notamment durant son lancement. Pour cela, deux possibilités existent :

  • Cas d'un dirigent d'entreprise non rémunéré et salarié ailleurs :

    Cette situation concerne surtout les présidents des SASU. Le gérant est non rémunéré par les revenus de sa très petite entreprise (ou personnelle) encore à ses débuts. Dans ce genre de situation, il peut préférer travailler en tant que salarié en parallèle afin de subvenir à ses besoins et augmenter le capital de son entreprise.
    Bien que ce dirigeant de SASU puisse adhérer à une mutuelle obligatoire, dans la majorité des cas, il peut la refuser (surtout s'il est salarié à temps partiel). Cela lui permet de choisir une formule santé moins chère.

  • Cas d'un président de SAS ou autre entreprise sans aucun revenu fixe :

    Cela arrive fréquemment dans les petites entreprises encore en lancement ou qui passent par des difficultés financières. Les gérants peuvent rémunérer leurs mutuelles par l'aide à la reprise et à la création d'entreprise (ARCE) et autres subventions.
    Vu les budgets serrés, ces dirigeants de SAS et PME non-rémunérés choisissent des mutuelles aux prix pas chers qui répondent aux critères suivants :

    • La conformité à la loi « 100 % Santé » pour assurer un reste à charge de 0 € suite à l'achat de lunettes et la pose de couronnes dentaires de classe A.
    • Un contrat responsable afin de pouvoir comptabiliser les cotisations de la mutuelle parmi les charges de l'entreprise et profiter de leur déduction des revenus imposables (application de la loi Madelin).
    • Des taux de remboursement entre 100 et 150 % pour garder des tarifs raisonnables.

Réalisez un devis en ligne et trouvez votre mutuelle à petit prix pour gérants non rémunérés à la tête d'une SASU, SA ou toute autre entreprise créées ou reprises récemment.


Article mis à jour le 05/11/2021 | Par Mutuelles-comparateur.fr


1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Evaluation 3.3 sur 5 / note basé sur 28 avis